Heart Wide Open

 Image La Presse Plus

Image La Presse Plus

Erica Arsenault est professeure de yoga et de méditation dans la ville d’Hudson, à 60 km à l’ouest de Montréal. Malgré la petite taille de la communauté, elle parvient à vivre de sa passion en proposant des cours de groupe « sur mesure ». Nous avons rencontré cette femme douce et posée, qui dégage une grande sérénité.

La détresse comme catalyseur

Nous avons rejoint Erica au Mikko espresso & boutique, un joli café d’Hudson où elle a l’habitude de se rendre après avoir donné ses cours. C’est une cliente si fidèle que la propriétaire des lieux est allée jusqu’à nommer un thé en son honneur! C’est donc devant une tasse d’« Erica » qu’elle nous a raconté comment une dépression post-partum est à l’origine de son immersion dans l’univers du yoga et de la méditation.

Apprendre à flotter

Grâce à ces deux disciplines, Erica a retrouvé la paix intérieure. Elle a même donné un tournant à sa vie en créant sa propre entreprise, Pravaha (« flotter » en sanskrit), axée sur l'enseignement du yoga et de la méditation. Erica prône l’acceptation de soi et de ses limites, loin de l’hyper-contrôle qu’elle confie avoir déjà exercé sur sa propre vie... Aujourd’hui, elle a choisi de vivre et de laisser vivre.

L’art de la débrouillardise

Ne vivant pas dans une métropole où affluent les studios de yoga, Erica a dû faire preuve d’ingéniosité. En donnant des cours chez des particuliers, en entreprise et dans un local loué, elle est parvenue à se constituer toute une clientèle! Nous avons assisté à l’une de ses sessions de yoga dans le grenier d’une maison converti en studio. La séance a été dynamique et apaisante, agrémentée d’arômes d'huiles essentielles.

Donnez, et vous recevrez

Erica croit fermement à cet adage. Il n'est pas rare qu’elle anime certains de ses cours ou ateliers gratuitement, étant d’avis que la générosité finit toujours par être récompensée. C’est d'ailleurs lors d’une classe de méditation gratuite que deux éducatrices de lululemon ont fait sa connaissance. Séduites par sa sagesse et sa sensibilité, elles lui ont proposé de devenir ambassadrice du magasin situé dans le centre commercial Fairview Pointe-Claire. Comme quoi, donner sans rien attendre en retour peut déboucher sur de belles opportunités.

Prendre du temps pour soi

Erica nous a ensuite emmenés au parc Jack Layton, où elle se rend parfois pour se ressourcer. Depuis sa dépression, elle fait l’effort de prendre du temps pour elle et de ne pas s’oublier dans la maternité. Chaque semaine, elle s’assure donc de se garder un moment pour casser la croûte avec des amis ou pratiquer des activités variées, comme le surf à pagaie. Car pour être une bonne mère, estime-t-elle, elle doit d’abord être en accord avec elle-même.

Un message à diffuser

Erica prépare actuellement un atelier de yoga destiné spécifiquement aux personnes souffrant d’anxiété et de dépression. Le but? Les aider à atteindre l’équilibre émotionnel. Dans une perspective plus large, elle rêve de pouvoir partager ses enseignements au- delà de la communauté d’Hudson en collaborant avec d’autres organisations. Et c’est ce qu’elle a commencé à faire le mois dernier, en animant une causerie sur la valeur du silence au festival Wanderlust, à Mont-Tremblant.

plus.lapresse.ca

Erica Arsenault1 Comment